Bien-être

A quoi sert une créatine en musculation?

La créatine en musculation est un produit qui résulte d’un d’acide aminé naturel. Elle est fabriquée à partir de trois acides aminés à savoir la méthionine, l’arginine et la glycine. Elle est synthétisée par les reins, le foie et le pancréas.

Utilisation de la créatine en musculation

La créatine musculation est utilisée par les sportifs dans le but d’améliorer leurs performances et les aider à produire de l’énergie en fonction du type d’effort mais aussi de l’individu. A court terme, le gain de force est presque toujours suivi par un gain de poids corporel lié à une rétention d’eau dans le milieu intracellulaire. Il ne s’agit pas d’un gain de masse musculaire. Ce produit est une réserve en énergie du muscle parce qu’elle a une forme liée au phosphate. La créatine a donc pour rôle de fournir de l’énergie. Elle peut aussi faciliter la contraction musculaire et améliorer la récupération.

Par ailleurs, le but d’une supplémentation en créatine est de saturer le stock de créatine phosphate dans le muscle. Elle doit donc être consommée de façon fractionnée et au cours d’un repas avec un grand verre d’eau.

Les différents types de créatine en musculation

La créatine musculation peut être de différents types à savoir la créatine malate ou tri-créatine malate composée d’une molécule d’acide malique et de trois molécules de créatine. L’acide malique facilite la transformation de créatine en énergie. Puis, on a aussi la créatine monohydrate qui est la plus appréciée et la plus ancienne. On l’a utilisé pour la première fois dans les années 70. Chez les débutants, elle est assez efficace parce qu’ils possèdent déjà une bonne masse musculaire.

Puis, on a la créatine Ester qui provient d’un procédé appelé estérification. Celle-ci  consiste à lier la molécule de créatine à un composé organique nommé ester. Cette dernière permet à la créatine de pénétrer plus efficacement dans les muscles en se liant aux lipides. L’assimilation de ce type est donc meilleure que les autres.

Enfin, on peut également trouver une créatine kre-alcaline qui fait partie l’une des formes les plus récentes. Elle a un pH très bas de 12. La créatine effervescente apparue aussi il y a quelques années se dilue parfaitement et sépare la créatine monohydrate de son sel monohydrate pour une excellente assimilation.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.