Optique

Tout savoir sur l’ambylopie

Chez près de 2% des enfants, un défaut du développement de la vue apparaît, c’est l’amblyopie qui consiste en une baisse de l’acuité visuelle, notamment la perception des reliefs.

L’amblyopie est d’apparition très précoce et si elle n’est pas rapidement et convenablement prise en charge, elle peut mener à la perte totale de la vision de l’oeil atteint.

Qu’est-ce que l’amblyopie ?

L’amblyopie est un trouble de la vision qui touche surtout les enfants jeunes et leur fait perdre progressivement leur acuité visuelle et les empêche de percevoir avec précision les reliefs. Ce mal très progressif qui peut mener à la perte totale de la vue est dû à des anomalies qui touchent non pas l’oeil lui-même mais le cerveau et les connexions neuronales.

Chez l’enfant atteint d’amblyopie, l’information transmise par l’oeil au cerveau (et plus précisément au lobe occipital) est perturbée par un défaut qui atteint le nerf qui relie l’oeil au centre de la vision. L’image créée par un des yeux est alors mal transmise, ce qui fait que la reconstitution de l’image naturelle des objets regardés se fait de façon altérée et c’est la vision en relief qui en pâtit le plus. La vision 3D qui se construit grâce aux deux images transmises par chacun des deux yeux n’est plus possible car le cerveau ne reçoit plus qu’une seule image claire.

La perception des contrastes est elle aussi perturbée, l’enfant voit les objets de façon floue ou peut même souffrir d’un dédoublement, c’est-à-dire voir un seul objet avec deux images qui ne se superposent pas parfaitement.

Prise en charge de l’amblyopie

Pour que l’amblyopie soit bien prise en charge, elle doit absolument être diagnostiquée très tôt car l’enfant jeune a encore une excellente plasticité cérébrale, ce qui permet de pratiquer une rééducation qui aura plus de chances de réussir à cet âge.

Si l’enfant atteint d’amblyopie n’est pas pris en charge avant l’âge de six ans, la plasticité de son cerveau n’est plus suffisante pour que les traitements par la rééducation ou par la chirurgie viennent à bout de la maladie.

Rééducation

Le traitement rééducatif de l’amblyopie consiste à couvrir avec un dispositif médical adapté l’oeil qui voit bien pour obliger l’oeil défectueux à travailler et à s’adapter. Cette méthode de rééducation prend beaucoup de temps et peut être très contraignante pour l’enfant, mais les résultats sont presque dans tous les cas au rendez-vous.
La rééducation de l’oeil défectueux se fait sous le contrôle de l’ophtalmologue qui suit régulièrement l’état de l’oeil malade, mais aussi de celui qui est occulté car cette méthode peut affecter l’oeil sain. Le médecin prescrit un nombre d’heures précis pendant lesquelles l’oeil sain peut être occulté et ceci, pour préserver celui-ci d’éventuelle altérations.

Chirurgie

Lorsque la rééducation par occultation de l’oeil sain ne suffit pas et ne donne pas de résultats probants au bout d’une certaine période, le médecin peut envisager le recours à la chirurgie pour soigner l’amblyopie.

La chirurgie de l’amblyopie est pratiquée surtout lorsqu’il s’agit d’une anomalie anatomique de l’oeil ou des nerfs optiques, on parle alors de l’amblyopie fonctionnelle qui ne peut être traitée efficacement que par l’association de la rééducation et de la chirurgie.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.