Pathologie

Tout savoir sur le candidose digestive

Les candidoses sont un ensemble de maladies causées par un champignon le candida qui compte plusieurs espèces. Même si la candidose cutanée est la plus répandue et la plus connue, il n’en demeure pas moins qu’il existe de nombreuses autres candidoses, dont certaines sont bien plus graves et plus compliquées à traiter comme la candidose digestive.

Qu’est-ce que la candidose digestive ?

La candidose digestive est une maladie provoquée par une infection d’une ou plusieurs zones du tube digestif par un champignon appelé candida.

Ceci veut dire qu’on peut parler de candidose digestive dès qu’il y a atteinte d’une partie du système digestif par ce champignon, il existe donc une candidose de la langue (ou candidose buccale), une candidose oropharyngée ou candidose de la gorge et une candidose intestinale.

La candidose digestive est très souvent causée par le candida albicans, mais il existe un grand nombre d’autres espèces de candida qui peuvent provoquer des candidoses digestives. Parmi les plus fréquents, on peut citer candida krusei, candida guilliermondii, candida dubliniensis, candida tropicalis et candida tropicalis.

Tous ces champignons diffèrent par les formes de candida qu’ils provoquent et ne sont pas tous traités de la même façon. Ainsi, un médicament antifongique qui donne de bons résultats avec un de ces champignons ne sera pas forcément efficace avec un autre.

Symptômes de la candidose digestive

La candidose digestive est caractérisée par de nombreux symptômes comme la diarrhée, les flatulences, la constipation ou les ballonnements.

La sinusite est aussi fréquente lors des candidoses digestives, en plus des maux de tête. Ceux qui sont atteints ont de fortes chances de prendre du poids et de subir une dépression plus ou moins importante.

La multiplication et la propagation du champignon dans le tube digestif peut aussi causer quelques symptômes secondaires comme des problèmes respiratoires, de l’asthme, des allergies ou des difficultés à respirer. La peau peut aussi être touchée et on peut constater de l’eczéma, un psoriasis ou une sécheresse de la peau.

Traitement de la candidose digestive

La candidose digestive doit être précocement diagnostiquée, et il est préférable que l’espèce du champignon soit précisément identifiée afin de prescrire le bon remède.

Les médecins prescrivent avant tout un antifongique adapté à la gravité de l’infection ainsi qu’au type de champignon responsable de celle-ci.

Le traitement antifongique devra être poursuivi jusqu’à son terme, comme prescrit par le médecin, car un arrêt prématuré du traitement peut mener à une récidive du champignon qui sera alors plus compliqué à traiter car il sera plus résistant à l’antifongique utilisé. Le patient devra donc poursuivre son traitement même si les symptômes disparaissent.

En plus des antifongiques, il est possible de prescrire des médicaments pour traiter les symptômes de la candidose comme des antalgiques, des anti-inflammatoires ou même des pansements gastriques ou des anti-émétiques.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.