Bien-être

Comment gérer une crise de panique

Maladie touchant 7 personnes sur 100, on entend de plus en plus parler des crises de panique, aussi appelées crises d’angoisse, sans pour autant comprendre leur mécanisme, leurs manifestations ni la façon adéquate pour les atténuer et pourquoi pas s’en débarrasser. Notre article du jour y apporte plus d’informations.

Qu’est ce qu’une crise de panique ?

Classée parmi les troubles anxieux, la crise de panique est une manifestation brutale, sans prodromes, d’un état de peur extrême. Pouvant durer quelques minutes jusqu’à quelques heures, les crises d’angoisse sont rapportées comme une grande peur de mourir ou de devenir fou. La peur est tout à fait déraisonnée mais n’en demeure pas moins très désagréable puisqu’elle s’accompagne de signes physiques, psychiques et comportementaux la rendant handicapante. Parmi les symptômes de la crise de panique on peut citer :

  • Un sentiment de catastrophe imminente ;
  • La peur de disparaître ;
  • La peur de ne pas pouvoir s’échapper ;
  • Des tremblements généralisés ;
  • Une gêne respiratoire avec sensation d’étouffement ;
  • Un flou visuel ;
  • Des palpitations avec augmentation de la fréquence cardiaque ;
  • Des troubles digestifs de type diarrhées, douleurs abdominales et nausées ;
  • Frissons, sueurs et bouffées de chaleur.

Pourquoi est ce que la crise de panique a lieu ?

Si aucune cause précise n’a encore été pointée du doigt, certains facteurs comme le stress, les phobies récurrentes, et les traumatismes sont incriminés dans le déclenchement de la crise de panique. De plus, la consommation d’alcool et de substances stupéfiantes peuvent aussi déclencher si ce n’est pas amplifier la crise.

Comment gérer une crise de panique

Il est très simple de reconnaître les symptômes de sa crise de panique quand celle-ci arrive. Pour atténuer les symptômes de la crise et sa durée, des conseils simples et efficaces peuvent s’appliquer :

  • Bien comprendre que cette peur est infondée et qu’elle n’est qu’une réaction exagérée de la part de l’organisme face au stress.
  • Savoir que même si la symptomatologie peut être très désagréable, elle n’en demeure pas moins peu dangereuse.
  • Trouver un endroit calme et s’y réfugier le temps que la crise passe.
  • S’intéresser à ce qui se passe dans l’entourage et ainsi, se distraire de la crise et dédramatiser la situation.
  • Apprendre à maîtriser sa respiration, et ainsi, adapter sa respiration en adoptant un rythme lent et calme.
  • Utiliser des ancrages. On peut par exemple associer le serrement de poings à des sensations réconfortantes comme il est possible d’avoir des phrases apaisantes à se répéter dans ce genre de situations.

Même si les crises de panique peuvent être très difficiles à vivre sachant qu’elles peuvent se montrer répétitives, un bon self-contrôle peut beaucoup aider la personne atteinte. Hors période de crise, on peut aussi privilégier les pratiques telles que le yoga et la méditation pour apprendre à mieux gérer son stress.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.