Pathologie

Le harcèlement au travail et son influence sur la santé

Pour certains salariés, l’environnement professionnel est pour eux un milieu hostile où ils se sentent humiliés, oppressés et parfois violenter. Le harcèlement au travail cause de nombreux ravages sur la santé des salariés est l’une des sources les plus connues de la souffrance au travail.

Quelles sont les formes de harcèlement ?

Généralement, dans le monde du travail, on distingue trois formes de harcèlement. Il y’a le harcèlement moral, physique et sexuel.

Le harcèlement moral se caractérise particulièrement par de la violence verbale qui affecte la santé psychologique du salarié. Bien qu’étant difficilement perceptible puisque se faisant parfois à l’écart des regards des autres, le harcèlement moral humilie la personne qui en est victime, la dévalorise et occasionne de graves troubles psychiques.

Le harcèlement physique quant à lui se manifeste par des coups, le vol et le racket, le bizutage, les violences à conations sexuelles, la destruction d’objets, les intimidations et les menaces gestuelles, etc.

Comme son nom l’indique, le harcèlement sexuel se caractérise par des gestes et des propos ayant de fortes connotations sexuelles. Le harceleur souhaite obtenir de sa victime des faveurs sexuelles et use de tous les moyens pour y parvenir.

Comment faire face au harcèlement au travail ?

Toutes les formes de harcèlement sont proscrites et punies pénalement. La victime, ne voulant pas perdre son emploi ou ayant peur des représailles de son harceleur, se mure dans le silence.

Tous les cas de harcèlement doivent être impérativement signalés. Soit auprès d’un collègue, d’un représentant syndical, d’un psychologue du travail ou de la hiérarchie. Dans les cas extrêmes, il faudra nécessairement saisir la justice. Si la victime ne prend pas la décision d’agir rapidement, le harceleur ne cessera jamais ses actes odieux et profitera pleinement de la situation.

Le harcèlement au travail : comment le vaincre ?

Ostracisme qui ne dit pas son nom, insultes répétées, chantage sournois, intimidations de toutes sortes, etc., le harcèlement au travail, notamment le harcèlement moral peut se manifester de plusieurs manières. Comment pouvez-vous vous protéger contre le harcèlement ?

Comment déjouer les plans machiavéliques de votre harceleur ?

Le harcèlement au travail est l’un des facteurs des risques psychosociaux et s’attaque à la santé psychique de la victime. Dans bien des cas, la personne harcelée a du mal à se défaire de son  bourreau. Et cela s’explique par le fait que la victime vit souvent avec la peur au ventre…

Dans la plupart des cas, les harceleurs s’attaquent à des personnes assez faibles. Des personnes qui sont incapables de dire non et qui ont peur de voir leur situation professionnelle se dégrader. Surtout lorsque le collaborateur qui est l’auteur du harcèlement est le patron lui-même…

Si vous faites face à un harceleur, n’ayez surtout pas peur de ses réactions.  Tout en restant calme et poli, évitez toute forme de confrontation directe avec lui. Au cours de vos échanges, faites savoir à votre interlocuteur qu’il affiche un comportement déplacé. Et que si cela continue, vous en référerez à l’organe concerné par ce type de cas.

Pour aller plus loin, nous vous conseillions vivement de limiter vos rapports avec votre harceleur. Plus vous l’éviterez, mieux ce sera pour vous ! Ainsi, il ne sera plus en mesure de vous agresser verbalement.

Afin de l’éloigner encore plus de vous, évitez de partager vos repas, vos sorties entre collègues, avec lui. Si cela est possible, demandez également à rejoindre une autre équipe de travail. Et pour couronner le tout, n’acceptez aucun cadeau de la part de votre harceleur. Si vous les acceptez, il pensera que vous êtes toujours souvent son giron.

Info concernant le harcèlement moral au travail : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F2354.xhtml

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.