Mutuelle

Le système de la sécurité sociale serait-il dépassé ?

Le but de la sécurité sociale est de rendre les soins médicaux accessibles à tous. La sécurité sociale vise à rembourser la majorité des frais médicaux. La partie restante, également appelée « ticket modérateur » est payée par le patient. Selon le domaine médical, la sécurité sociale rembourse un certain pourcentage des frais :

–          Consultation de spécialistes : 70%

–          Dentaire : 70%

–          Optique : 60%

–          Hospitalisation : 80%

–          Médicaments : 15% à 60%

La sécurité sociale a également fixé une liste de prix. Ces prix « de convention » sont appliqués par les médecins exerçant en zone 1. La consultation chez un médecin généraliste coute ainsi 23€ dont la sécurité sociale prend en charge 70% des frais. Toutefois, beaucoup de médecins exercent en zone 2 et peuvent appliquer le dépassement d’honoraires. Ils fixent donc eux-mêmes les prix.

En savoir plus >>

Selon une étude INSEE, les prix des médicaments sont en hausse. Alors que la fabrication des médicaments coute de moins en moins cher, les entreprises pharmaceutiques ne cessent d’augmenter leur marge. La sécurité sociale n’a pas adapté ses remboursements à cette évolution ce qui résulte en une facture plus élevée pour le patient. Certains frais, comme les frais optiques, sont très mal remboursés. Ceci est dû aux tarifs servant de base au remboursement. Ils ne correspondent pas aux frais réels. Ainsi, un verre blanc simple foyer (+6,25 à + 10,00) ne doit coûter que 4,12€ selon ce barème. Les lentilles, de l’autre côté, ne sont pas du tout pris en charge par la sécurité sociale.

A cause des frais élevés, beaucoup de français renoncent aux soins médicaux et se soignent mal. Beaucoup souscrivent une mutuelle santé pour couvrir la partie non remboursée par la sécurité sociale. Ceux qui ne peuvent pas se permettre une couverture supplémentaire souffrent le plus du système. On peut donc se poser la question si le système de la sécurité sociale nécessite une réforme et à quoi elle pourrait ressembler.

Que font les autres pays ?

Exemple de l’Allemagne

En Allemagne, les cotisations pour la sécurité sociale sont calculées sur le salaire brut de chaque employé. Les cotisations s’élèvent à 15,50% dont 8,20% sont portés par l’employeur. Tous les frais sont payés par la sécurité sociale sauf quelques exceptions (par exemple les médicaments doux ou les appareils dentaires pour les plus de 18 ans). Jusqu’en 2013, les patients devaient payer 10€ chaque trimestre s’ils consultaient un médecin. Le gouvernement espérait pouvoir baisser le nombre de visites « inutiles ». Ce système a été très critiqué et a donc été supprimé l’année dernière.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.