Pathologie

Tout savoir sur le pied d’athlète

Il est connu par tous que le sport est très bénéfique pour la santé, il permet de se sentir mieux chaque jour, d’améliorer l’endurance, d’augmenter l’espérance de vie et d’éviter de nombreuses maladies dont les maladies cardiovasculaires mortelles.

Mais il ne faut pas oublier que la pratique intensive du sport, même si elle reste bénéfique pour le corps, garde quelques inconvénients et peut provoquer quelques désagréments et même quelques maladies.

Le pied de l’athlète est un de ces désagréments qui peuvent être causés par la pratique régulière et intensive par le sport, et qui touche de très nombreux athlètes et même des personnes moyennement sportives voire, sédentaires.

Qu’est-ce que le pied d’athlète ?

Le pied d’athlète ou dermatophytose des pieds ou encore tinea pedis est une infection cutanée des pieds qui peut toucher aussi bien les athlètes que les autres personnes.

C’est une infection fongique ou mycose qui est la plus souvent localisée sur la peau entre les orteils, et sur laquelle elle peut provoquer des lésions plus ou moins graves.

Les symptômes du pied d’athlète sont faciles à identifier, il s’agit surtout de la coloration blanchâtre de la peau qui pèle, des crevasses douloureuses qui apparaissent entre les orteils, des démangeaisons intenses au même endroit et des mycoses sous et autour des ongles des orteils.

Comment prévenir l’apparition du pied d’athlète ?

Le pied d’athlète est une infection qu’il ne faut pas prendre à la légère et il vaut mieux prévenir son apparition, surtout si on présente des facteurs de risques (athlètes, personnes portant des chaussures fermées tout au long de la journée, etc).

La prévention du pied d’athlète se fait par une bonne hygiène de vie et une bonne hygiène des pieds.

Parmi les bonnes habitudes à adopter pour prévenir le pied d’athlète il y a :

  • Faire en sorte que les pieds restent toujours propres et secs en traitant le problème de transpiration avec des méthodes et des produits adaptés.
  • Ne jamais porter les chaussures ou les chaussettes d’une autre personne pour éviter le risque de contagion, car cette infection est transmissible d’homme à homme. Cette mesure s’applique aussi aux serviettes de bain.
  • Se laver les pieds chaque jour dès qu’on enlève les chaussures (en rentrant du travail ou après la séance de sport).
  • S’essuyer soigneusement les pieds juste après les avoir lavés.
  • Éviter les risques de contamination dans les collectivités comme les piscines ou les vestiaires des salles de sport en s’interdisant de marcher pieds nus sur les surfaces humides, potentiellement contaminées.
  • Privilégier les chaussures et les chaussures aérées qui laissent le pied respirer et absorbent la transpiration.
  • Ne pas porter la même paire de chaussures deux jours de suite permet d’avoir des chaussures toujours saines et sèches.

Traiter le pied d’athlète

Généralement, le pied d’athlète est une infection bénigne et sans gravité qui peut se résorber toute seule ou avec une application locale d’antimycosique.

L’application d’un antimycosique ne doit se faire qu’après un nettoyage minutieux des pieds, notamment entre les orteils et seulement après que les pieds soient complètement secs.

Le traitement dure de trois à quatre semaines, et si les lésions ne disparaissent pas ou si les ongles des orteils sont touchés, il faut consulter un médecin qui prescrira un antimycosique par voie orale.

Mais une fois que l’infection s’est déclarée, il est important de traiter les chaussures et les chaussettes du patient pour éviter une éventuelle recontamination, et ceci peut se faire avec un lavage minutieux et le traitement de ces vêtements par des antimycosiques en spray ou en poudre.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.