Formation

Premiers gestes de secours en cas de maladie

Un accident peut arriver à tout moment, cela fait partie de la vie quotidienne, c’est pourquoi il faut être préparé afin de savoir faire face à tout type de situation que ce soit pour un malaise, une brûlure, une crise cardiaque ou autre : en effet, lorsque vous connaissez les premiers secours, cela peut faire toute la différence.

Plus de 10000 vies pourraient être sauvées chaque année si au moins une personne sur cinq connaissait les gestes de premiers secours, et il est triste de dire que moins de sept pour cent des français effectuent une formation aux premiers secours. Voici donc quelques gestes et explications pour avoir de bonnes réactions face aux différents accidents éventuels susmentionnés.

Les gestes de premiers secours

Les premiers soins aident à s’occuper d’une victime afin que celle-ci puisse maintenir un état de santé plus ou moins stable dépendamment de son état de gravité.

Il existe plusieurs techniques différentes pour chaque cas :

La PLS ou position latérale de sécurité est généralement utilisée lorsque la victime a eu un malaise, une crise d’épilepsie ou un autre traumatisme. Placée dans cette position, cela permettra à la victime de ne pas s’étouffer. Il faut placer la personne sur le côté et les jambes pliées jusqu’à l’arrivée des secours.

La réanimation est faite sur la victime d’un arrêt cardiaque, qui ne respire plus ou qui est inconsciente. Il faut l’allonger sur le dos les bras au corps, faire un massage cardiaque et lui insuffler de l’air par la bouche en bouchant le nez.

Le point de compression est exercé sur une plaie ouverte pour tenter d’arrêter les pertes sanguines pendant une hémorragie.

Une plaie, peu importe sa profondeur, doit également être prise en charge sérieusement pour éviter des infections majeures : au mieux, il faut la désinfecter avec de l’alcool et aller voir un médecin au plus tôt.

Que faire en cas de malaise, étouffement, hémorragie

Il existe des cas d’urgence face auxquelles il faut savoir réagir rapidement, mais il faut surtout savoir la cause de ces accidents.

Pour les malaises et l’inconscience

Les malaises et l’inconscience peuvent être dus à différentes choses : un diabète, une émotion forte, elle peut être due à une crise d’asthme ou cardiaque.

Les malaises dûs au cœur peuvent se reconnaître à différents symptômes. Si par exemple, le malaise est suivi de douleurs à la poitrine, c‘est un très mauvais signe de crise cardiaque et il faudra au plus vite prendre la victime en charge en l’emmenant aux urgences.

Pour les étouffements

L’étouffement peut avoir différents degrés de gravité, il est généralement dû à l’obstruction des voies respiratoires :

  • Un corps étranger bloque la respiration (quelqu’un mange un morceau trop grand qui reste coincé dans la trachée) et dans ce cas-là il faut agir très vite : se placer derrière la personne, mettre ses deux mains au niveau de son plexus et donner des coups très forts en tirant vers soi.
  • La fausse route aussi peut conduire à un étouffement : c’est lorsqu’une personne avale de travers. Il faut mettre la personne à l’envers et de taper sur le dos.

Le fait d‘arrêter de respirer est très grave, et cela peut aussi arriver si la victime est en état de choc et que les fonctions respiratoires ne fonctionnent plus correctement dues au traumatisme, au choc ou si la personne est inconsciente. Dans tous les cas il faut appeler les urgences au plus vite pendant qu’une autre personne s’occupe des premiers secours en attendant l’arrivée des professionnels.

Les hémorragies et les plaies

Les hémorragies et les plaies sont causées par des accidents et se remarquent de par des lésions sur la peau.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.