Optique

Tout savoir sur la presbytie

Les troubles de la vision peuvent apparaître dès l’enfance, comme c’est le cas pour la myopie. Mais d’autres troubles peuvent apparaître bien plus longtemps, à cause du vieillissement de l’oeil, c’est le cas de la presbytie qui apparaît généralement à partir de l’âge de 45 ans.

La presbytie n’est pas considérée comme une maladie ophtalmologique car c’est le résultat de l’évolution naturelle de l’oeil et de son vieillissement.

Ce trouble de vision apparaît chez environ 45 % des personnes et ce, dès l’âge de 44 à 45 ans, c’est donc un des troubles de la vision les plus répandus. Certaines sources médicales disent que la presbytie touche quasiment tout le monde et que la seule différence entre les individus réside dans l’âge auquel le trouble de la vision se manifeste. Chez certaines personnes, la presbytie peut se déclarer à 45 ans, voire plus tôt, et chez d’autres, la presbytie ne se déclare qu’à partir de l’âge de 60 ans et de façon très légère.

Symptômes de la presbytie

Les personnes qui commencent à avoir une presbytie commencent à sentir une gêne, notamment lorsqu’ils lisent du texte, ils ressentent le besoin d’augmenter l’éclairage ou d’éloigner le texte de leurs yeux pour mieux distinguer les lettres, ce sont là les premiers signes qui alertent sur la déclaration de la presbytie.

Dans la presbytie, la vision lointaine reste bonne et inaltérée, sauf dans le cas où la personne est déjà atteinte d’un autre trouble ou maladie de la vision qui altère la vision lointaine comme la myopie qui, contrairement aux idées reçues, ne protège pas de la presbytie et ne retarde pas son apparition. Le seul avantage qu’ont les personnes myopes par rapport à la presbytie est que, même si ce trouble se déclare, les myopes peuvent utiliser leur myopie pour pouvoir voir plus clair de près car leur champ de vision nette est décalé et la vision rapprochée est favorisée.

C’est la vision de près qui est altérée, la lecture de caractères de taille normale devient plus compliquée et on a besoin de plus de lumière et d’éloigner le texte pour lire ou les supports pour écrire.

La presbytie et les autres troubles de la vision

La presbytie peut s’ajouter à un ou plusieurs autres défauts de la vision déjà existants chez la personne qui arrive à l’âge où la presbytie se déclare. Et dans ce cas, selon le type de trouble visuel préexistant, la presbytie complique plus ou moins les problèmes de vue.

Comme nous l’avons déjà dit, avec la myopie, l’apparition de la presbytie n’aggrave pas forcément les choses et chez beaucoup de myopes, la myopie préexistante permet même d’avoir un léger avantage car ce trouble favorise en quelque sorte la vision de près.

Chez les hypermétropes, l’apparition de la presbytie va considérablement dégrader la vision de près car l’hypermétropie est un trouble de la vision rapprochée et son effet s’ajoute à celui de la presbytie. Chez les personnes atteintes d’hypermétropie, la presbytie peut apparaître bien plus tôt que chez ceux qui n’ont pas d’hypermétropie.

Cet effet cumulatif peut aussi être observé dans l’association de la presbytie à l’astigmatisme.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.