Clinique

Comment soulager des brûlures d’estomac

Le pyrosis, plus connu sous le nom de brûlure d’estomac est une conséquence de problèmes de digestion. En effet, lorsqu’un repas est trop riche, que le tonus musculaire du système de digestion est trop faible, ou encore lorsque les sucs acides remontent jusqu’à l’œsophage, cela donne des sensations de brûlures et peuvent durer quelques minutes à plusieurs heures. Il est possible de soulager ces brûlures d’estomac, cependant si elles sont récurrentes, il faudra absolument aller consulter un médecin.

Pour mieux comprendre comment proviennent les brûlures d’estomac et comment les soulager, faut-il encore comprendre le fonctionnement de la digestion.

Comprendre la digestion

La phase céphalique

La phase céphalique est celle durant laquelle nous mettons la nourriture dans notre bouche et que ce simple geste envoie des signaux à notre cerveau qui lui envoie des informations aux cellules responsables de la sécrétion d’enzymes dont nous avons besoin pour digérer. Ces enzymes se trouvent non seulement dans notre salive mais également dans notre estomac.

La phase gastrique

La phase gastrique c’est lorsque les sécrétions de digestion sont intensifiées avec l’arrivée des nutriments dans l’estomac. Pendant cette phase, l’estomac produit dans les 70 pour cent de secrétions totales nécessaires pour la digestion des aliments. Ces sécrétions vont ensuite se mélanger aux aliments pour former ce que l’on appelle le chyme.

La phase intestinale

La phase intestinale c’est lorsque le chyme fait son chemin vers la première partie de l’intestin en petites quantités de 12 millilitres. C’est à ce moment que les différents nutriments se font absorber et que donc les sécrétions acides de l’estomac s’inhibent petit à petit.

Comment soulager les brûlures d’estomac ?

Nous avons donc bien vu que l’estomac produit énormément d’acides avant de manger, pendant et après la digestion, heureusement qu’il existe des moyens de soulager les symptômes de brûlures d’estomac dus à ces acides et que beaucoup de personnes ne supportent pas.

Ne pas s’allonger juste après un repas

En effet, lorsque vous vous allongez juste après avoir mangé, cela facilitera les remontées acides au moment où ces dernières sont les plus actives : il est donc préférable de ne pas s’allonger dans les trente à soixante minutes qui suivent votre repas.

C’est aussi pourquoi il n’est pas bon de dîner trop tard : au mieux, il faudrait laisser s’écouler 3 heures après le dernier repas et avant d’aller se coucher.

Boire du bicarbonate de soude

Pour éviter de consommer trop de médicaments à cause des brûlures d’estomac, il est très conseillé de mélanger une solution d’eau avec du bicarbonate de soude et de la boire juste après le repas et / ou quand les brûlures commencent à se faire sentir. Il est à noter qu’il ne faut pas dépasser quatre cuillères de bicarbonate dans une journée.

Surélever son matelas

Parfois, même lorsque vous mangez tôt et que vous laissez assez de temps passer avant d’aller vous coucher, les brûlures d’estomac peuvent persister en se couchant. C’est pourquoi une bonne astuce serait de surélever son matelas soit en soulevant le sommier, soit en mettant un objet entre ce dernier et le matelas.

Éviter les déclencheurs de brûlures d’estomac

Effectivement, certains aliments favorisent les déclenchements de brûlures d’estomac, c’est pourquoi, il faut tenter de les éviter ou encore d’en consommer très modérément. La nourriture épicée par exemple, les oignons, les tomates et sauces à base de tomate, l’alcool, le chocolat ainsi que les aliments frits ou trop gras comme la mayonnaise sont tous des aliments à éviter au maximum pour ne pas souffrir plus tard.

Discussion

Comments are disallowed for this post.

Comments are closed.

Important !

Communique-sante.fr ne remplacera jamais les conseils d'un médecin. Les nouvelles publiées sur le blog sont destinées à informer et non à soigner. Nous ne répondons pas aux demandes de conseils et aux demandes de diagnostics. Si vous êtes malade, consultez un médecin ou un pharmacien.